Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV)

Horticulture

La formation en Horticulture est domiciliée au Complexe Horticole d’Agadir (CHA) qui est une partie intégrante de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat. L’enseignement au CHA vise l’acquisition de connaissances équilibrées entre la théorie et la pratique, à travers des modules thématiques dont le contenu se base sur des situations professionnelles concrètes. La durée de formation est répartie entre l’établissement de formation et des exploitations agricoles choisies pour leur performance technologique

Depuis son ouverture en 1980, le Complexe Horticole d’Agadir a contribué au développement du secteur horticole par la formation de lauréats qui sont en majorité insérés dans le milieu professionnel et qui ont accompagné le développement des nouvelles technologies que connaît l’horticulture marocaine.

Organisation des études

La Formation en Horticulture compte 3 filières :

Architecture du Paysage

Objectifs de la filière

L’objectif de la filière « Architecture du Paysage » est de former des spécialistes de l’aménagement du paysage dans toutes ses composantes depuis le simple aménagement d’un jardin de loisirs jusqu’au projet d’aménagement à grande échelle.

L’Architecte-paysagiste doit pouvoir répondre aux besoins du pays en ce qui concerne l’analyse des sites, la conception paysagère, la maîtrise d’œuvre et la réalisation des projets d’aménagement du paysage. La formation doit être aussi bien conceptuelle que technique pour permettre la conception des projets d’aménagement, les études techniques ainsi que l’élaboration des cahiers des charges pour les appels d’offre et le suivi des chantiers de réalisation.

L’architecte paysagiste doit aussi avoir des compétences pour la gestion des espaces verts et la production des plantes ornementales. La protection des sites naturels remarquables et la valorisation des sites sensibles ou dégradés font partie des objectifs de la formation. De telles compétences doivent découler d’une capacité à conduire des études d’impact sur l’environnement.

Compétences à acquérir

Le profil visé par la formation est celui d’Architecte-paysagiste, un spécialiste de l’aménagement des espaces libres (non construits) en vue d’en améliorer les aspects esthétiques et fonctionnels. La formation permettra aux lauréats d’acquérir des compétences dans les domaines de :

  • L’analyse des sites pour établir des diagnostics précis et ciblés, les diagnostics pouvant être d’ordre paysager ou environnemental ;
    • La composition paysagère pour concevoir des projets d’aménagement ;
    • La maîtrise d’œuvre pour détailler et décrire les projets conçus ;
    • L’élaboration des documents descriptifs ;
    • Le suivi de l’exécution des travaux de réalisation.
Prérequis pédagogiques

Tous les enseignements dispensés en cycle préparatoire sont requis pour accéder en première année ingénieur.

Stages
  • Stages pratiques en 1ère année : ont pour but de faire découvrir au futur ingénieur le monde de l’horticulture
    • Stage professionnalisant I en S1 : Stage d’initiation en horticulture, en cultures maraichères
    • Stage professionnalisant II en S2 : Stage d’initiation en Arboriculture fruitières et Cultures ornementales
  • 2ème année CI :
    • Stage en gestion des espaces verts en S3 : Il a pour objectif la familiarisation des étudiants avec l’organisation communale, les procédures de gestion et de coordination des dossiers de création et d’entretien des espaces verts publics
    • Voyage d’études en S4 : a pour objectifs de faire découvrir aux étudiants les différents paysages en relation avec l’écologie et l’environnement ainsi que les diversités culturelles du Maroc. Quand les conditions le permettent une partie de ce voyage peut avoir lieu à l’étranger pour faire découvrir aux étudiants d’autres paysages et d’autres cultures.
Débouchés
  • Dans le secteur public :
    • Collectivités locales (services des espaces verts et plantations, services de l’environnement, services de l’urbanisme) ;
    • Administrations publiques ou semi-publiques.
    • Etablissements d’enseignement et de recherche
  • Dans le secteur privé :
    • Cadre dans un bureau d’études, d’une entreprise d’aménagement ou d’une pépinière ;
    • Prestataire de service dans les domaines du paysage et de l’environnement ;
    • Entrepreneur d’aménagement de jardins et espaces verts ;
    • Pépiniériste