Institut National de Statistique et d’Économie Appliquée (INSEA)

Actuariat-Finance

Champs disciplinaires majeurs

  • Pricing ;
  • Management des risques financiers, bancaires et assuranciels.

Objectifs

Une formation solide dans les deux domaines les plus demandés actuellement dans le secteur assuranciel et financier : Actuariat et Finance du marché. Elle permettra de doter le secteur bancaire et celui de l’assurance de cadres de haut niveau ayant une culture globale des disciplines de la finance quantitative, la tarification et la gestion des risques au sein des compagnies d’assurance.

L’objectif est de former des ingénieurs capables d’innover et de proposer de nouvelles méthodes d’analyse afin de conduire jusqu’au bout des études pour modéliser mathématiquement les risques financiers et assuranciels (élaboration et valorisation des contrats d’assurance, évaluation de produits dérivés, choix d’investissements, gestion des risques financiers …).

La formation accorde aussi une grande importance aux aspects juridiques, comptables, fiscaux et commerciaux dans lesquels se situe l’intervention de l’ingénieur actuaire financier. Le cursus de la filière Actuariat-Finance se caractérise par la richesse des cours avancés en statistique, économétrie et économie financière, ainsi qu’un niveau élevé en mathématiques appliquées.

Le cursus universitaire d’un actuaire, de niveau Bac+5, est de nature scientifique, avec un caractère pluridisciplinaire marqué. Spécialiste de la gestion des risques, l’actuaire ou ingénieur du risque est chargé de proposer des modèles stochastiques, basés sur la théorie des probabilités, permettant de gérer l’évolution incertaine de l’environnement assurantiel et financier.

Mais l’actuaire n’utilise pas que des outils mathématiques. Son travail aboutit à des décisions d’ordre économiques et financières. Pour cela, il doit également disposer d’une connaissance approfondie en économie, en droit, en fiscalité, en informatique et en gestion et management.

L’objectif de ce cursus est de délivrer une formation actuarielle compatible avec les critères de l’Association Marocaine des Actuaires et l’Association Actuarielle Internationale.

Débouchés

Les ingénieurs diplômés de la filière Actuariat-Finance auront toutes les compétences pour occuper rapidement des responsabilités de cadres supérieures dans le secteur des banques et assurances. Les lauréats de la filière Actuariat-Finance seront capables de dominer les aspects technique et managérial qui les qualifient à s’insérer dans plusieurs secteurs.

La nature même de la formation en statistique de l’INSEA permet aux diplômés de la filière Actuariat-Finance d’être en premier des statisticiens capables de développer une expertise scientifique de très haut niveau et d’appliquer leurs compétences mathématiques, informatiques et statistiques pour développer des modèles dans une grande variété de contextes.

 Les lauréats de la filière Actuariat-Finance peuvent exercer des métiers d’ingénierie aussi variés que :

  • Actuaire : Sa mission est principalement la tarification des contrats d’assurance et le provisionnement des engagements liés à ces contrats ;
  • Ingénieur Recherche et développement « quants » : Ce poste requiert une bonne maîtrise du calcul stochastique et de la valorisation des produits dérivés. La tache principale est le développement de logiciels de valorisation des produits financiers, ainsi une solide maîtrise des méthodes numériques et de l’informatique est indispensable;
  • Traders : Chargés de saisir les opportunités de vente et d’achat et de gérer les risques liés à leur portefeuille de titres ;
  • Ingénieurs financiers : Chargés d’élaborer les montages financiers et juridiques en réponse aux besoins de la clientèle. Ce poste requiert des compétences à mi-chemin entre celles des traders et des quants ;
  • Gestionnaire de portefeuille : Sa tâche consiste à choisir la bonne combinaison de titres en vue de maximiser le rendement de l’investisseur, compte tenu d’un niveau de risque donné.

La multiplication des secteurs d’activité qui recourent désormais à des profits d’actuaires et financiers est sans doute le point le plus marquant qui modifie les possibilités de débouché professionnel. Les banques, les compagnies d’assurance, les mutuelles et institutions de prévoyance, les caisses de retraites, les cabinets d’audit et de conseil, les salles des marchés, etc., recrutent de plus en plus de spécialistes en modélisations prévisionnelles. Les perspectives de carrières sont extrêmement variées, ce qui constitue un des principaux attraits de la formation.

Plus d’information …